Des finales excitantes

Les finales provinciales de badminton masculines et féminines avaient lieu au PEPS samedi dernier. Les hommes ont mis la main sur un deuxième titre consécutif, tandis que les femmes ont dû se contenter de la médaille d’argent.

Raphaël Bergeron-Gosselin

Les parties de finales opposaient le Rouge et Or aux Citadins de l’UQAM. Depuis le début de la saison, plusieurs affrontements hauts en spectacle avaient été disputés entre ces deux formations. Encore une fois, les hommes ont offert une performance à la hauteur 
des attentes.

C’est l’équipe composée de Benjamin Fleury-Larocque et Arnaud Lebeuf qui a donné les devants aux Lavallois suite à une victoire en double durement gagné. Le pointage de 22-20 et 21-19 démontre clairement l’intensité de la rencontre. Par la suite, les deux formations se sont échangées les victoires pour en venir à un dernier affrontement ultime. Il s’agissait d’un match de double lors duquel Maxime Marin et Olivier Trudeau allaient défendre les couleurs du Rouge et Or. La première manche a rapidement été remportée par les Citadins 12-21. Par la suite, les locaux n’ont laissé aucune chance à leur adversaire et ont mis la main sur les deux manches suivantes.

« Le double masculin de l’UQAM nous a donné beaucoup de problèmes cette saison. On a travaillé très fort sur certains aspects spécifiquement pour ce match-là », a expliqué l’entraîneur-chef Étienne Couture.

  L’argent pour les femmes

L’équipe féminine a également remporté ses rencontres préliminaires pour avoir accès à la finale. Toutefois, le dénouement a été moins heureux que celui des hommes, car ces dernières se sont inclinées 3-2 contre les Carabins de Montréal en finale.

Tout comme les hommes, les victoires ont été partagées de chaque côté ce qui a donné droit à un cinquième et ultime affrontement qui allait décider du vainqueur. L’étudiante en administration des affaires, Alexandra Gagné, était opposée à Daphnée Laliberté, l’une des meilleures joueuses au Québec. Malgré une belle lutte, ce sont les Carabins qui ont remporté le titre pour une troisième 
année consécutive.

Le pilote de l’équipe a tout de même voulu souligner le brio de sa formation. «Ça dépasse les attentes que j’avais avant la compétition, même si on a perdu», a-t-il souligné.

La saison des joueurs n’est toutefois par terminée. Dans moins d’un mois, le championnat québécois par équipe mixte et individuel se tiendra à l’Université de Montréal le 10 et 11 mars.

Crédit photo : Claudy Rivard

À propos de l'auteur  ⁄ Archives Impact Campus

Je suis l'archiviste d'Impact Campus, responsable de garder en état les articles du site qui ont été écrits dans des versions antérieures à cette version du site web.

Pas de commentaire

Laissez un commentaire