Articles de la catégorie : Sciences & Technologies

Vers un campus sans eau embouteillée

À la suite de la Journée sans eau embouteillée qui a eu lieu sur le campus le lundi 16 mars et de la journée mondiale de l’eau du 22 mars, c’est l’occasion de dresser un portrait de la vente d’eau embouteillée sur le campus. Parmi les nouveautés dans ce dossier, la CADEUL s’est récemment engagée à éliminer graduellement la présence de cette eau controversée dans ses différents points de vente. Le dossier de l’abolition de la vente d’eau embouteillée progresse tranquillement depuis 2010, alors que l’association environnementale Univert Laval lançait sa campagne « À Laval, buvons local! » À l’époque, l’idée était novatrice, puisque peu de campus québécois avaient amorcé cette démarche. Pourtant, l’Université Laval n’avait alors pas emboîté le pas. Aujourd’hui au Québec, parmi les institutions qui ont déjà éliminé la vente d’eau embouteillée au Québec, on compte 5 universités et 5 cégeps. Également, une dizaine d’universités ailleurs au Canada ont déjà fait le ...

Lire la suite →

Semaine québécoise de la déficience intellectuelle: Une intégration précoce nécessaire

La Semaine québécoise de la déficience intellectuelle (SQDI) de la région de Québec avait lieu la semaine dernière. François Bellerive, le Directeur général de l’Association pour l’intégration sociale (AISQ), région de Québec, se dit heureux du déroulement de la semaine en parlant d’un bilan très positif. Mathieu Massé « On a eu une très bonne couverture médiatique cette année », s’exclame François Bellerive d’entrée de jeu. Il s’explique : pour lui, une bonne couverture des événements de la SQDI donne une visibilité à l’association et, par le fait même, aux problématiques sur lesquelles elle travaille. Le bilan de la SQDI de la région de Québec ne s’arrête évidemment pas là. Les activités organisées se voulaient dans une perspective familiale. « Les activités accueillaient les personnes atteintes de déficience intellectuelle, oui, mais également leurs parents ou leurs amis, et nous voulions que le tout soit intéressant pour eux aussi », affirme M. Bellerive. La semaine s’est ...

Lire la suite →

Une alternative écologique au déglaçage ?

Chaque année, La Ville de Québec débourse 60 millions de dollars de son budget d’entretien afin de déneiger les rues de la Capitale. Le déglaçage par le sel fait partie intégrante des opérations de déneigement. Ce processus entraine de graves conséquences environnementales. Pourtant, des alternatives existent. Grenoble, ville située dans les Alpes françaises, teste présentement un sel écologique de l’entreprise SelVert. Regards croisés entre la France et le Québec. Alice Chiche Un sel de déglacement sans impact sur l’environnement ? C’est le pari que se sont lancés deux ingénieurs français avec leur produit, DéneigeVert, créé avec la molécule d’acétate de calcium. C’est en faisant des recherches que Guy Baret et Jean-Louis Brault ont obtenu un acide. Suite à des lectures dans la littérature scientifique, ils sont tombés sur l’utilisation des sels de calcium dans le déneigement. « Nous, on a revu la molécule et on a enlevé le magnésium, car on n’a ...

Lire la suite →

Commotions cérébrales : le point sur la science

Mythes et réalités sur les commotions cérébrales avec le professeur-chercheur lavallois Bradford James McFadyen qui, avec ses collègues Pierre Frémont et Isabelle Cossette, prononçait une conférence sur le sujet dans le cadre des festivités entourant le cinquantième anniversaire d’enseignement en physiothérapie à l’Université Laval. Affirmation : Les commotions cérébrales ont les mêmes conséquences chez tous ceux qui en sont victimes. Réponse : Mythe « Lorsqu’il est question de commotions cérébrales, ce n’est jamais blanc ou noir. Plusieurs facteurs interviennent dans l’équation, dont le sexe, l’âge, l’historique de traumatismes à la tête, mais aussi des facteurs propres au moment où l’impact survient. C’est d’ailleurs ce qui empêche de généraliser les conséquences chez les commotionnés. Il n’existe pas de seuil à partir duquel on peut conclure avec certitude à un diagnostic de commotion cérébrale. » Affirmation : Les commotions cérébrales sont plus fréquentes dans les sports de contact comme le football ou la boxe. Réponse : Réalité « C’est ...

Lire la suite →

Eggenius: un projet embryonnaire

La Faculté des sciences et de génies de l’Université Laval, afin de pousser l’innovation chez ses étudiants, a décidé de créer le projet Eggenius. André Darveau, doyen de la Faculté, pousse le projet depuis quelques années, dans le but d’amasser des bourses sous forme de dons pour permettre à des étudiants qui voudraient se lancer en affaires de travailler leur idée en étant accompagnés de mentors à l’Université pendant l’été. Mathieu Massé En terme d’innovation, André Darveau estime que le Québec serait bien en arrière comparé à d’autres pays de l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE). « On voulait vraiment donner un coup de pouce au niveau de tout ce qui touche à l’innovation », pose-t-il. Selon le doyen, la Faculté qui compte près de 6 000 étudiants présente souvent des technologies qui ne sont pas nécessairement prêtes à intégrer le marché et qui ont besoin d’un peu d’aide. C’est dans cette optique ...

Lire la suite →

Electrobacs: Comment recycler vos vieilleries

L’initiative Electrobac est arrivée à Québec fin janvier. On peut déjà retrouver deux de ces bacs sur le campus, qui en comptera cinq au total. Les electrobacs facilitent le recyclage d’appareils électroniques qui, autrement, se retrouvent bien souvent dans des sites d’enfouissement, devenant un danger pour l’environnement. Mathieu Massé Pour le moment, ces bacs se trouvent à l’entrée du Pavillon Alphonse-Desjardins/Maurice-Pollack ainsi qu’au PEPS, dans le hall, près du sous-terrain. Si vous n’en avez pas encore entendu parler, c’est que l’installation de trois autres bacs se fera prochainement sur le campus. « Il va y en avoir cinq en tout, donc on attendait qu’ils soient tous installés pour l’annoncer plus officiellement », expliquait Guylaine Bernard, coordonnatrice des opérations en développement durable au Service des immeubles. Les trois autres pavillons qui recevront leur electrobac seront le Ferdinand-Vandry, le Alexandre-Vachon et le Charles-de-Koninck. L’initiative, qui s’inscrit très bien dans la politique de développement durable ...

Lire la suite →

AQSAP : place aux sciences de l’activité physique !

À l’occasion du 23e congrès de l’Association québécoise des sciences de l’activité physique (AQSAP), plusieurs chercheurs et étudiants de 2e ou 3e cycle de l’Université Laval présentaient les résultats de leurs recherches. Retour sur trois de ces exposés.   Blessures sportives : facture astronomique Les blessures subies lors de la pratique d’une activité récréative ou sportive coûtent 1,161 milliards par année à la société québécoise.  Des gens qui se blessent ou qui décèdent en faisant du sport, ça ne devrait pas arriver. Pourtant, annuellement, on estime que 671 000 Québécois consultent un professionnel de la santé pour ces motifs. De ce nombre, 7700 sont hospitalisés et 121 subissent une blessure mortelle. Au total, l’ensemble de ces blessures, graves ou bénignes, en coûte 1,161 milliard par année à la société québécoise. « Et ce ne sont que des calculs conservateurs, admet Benoît Tremblay, responsable de la recherche en prévention des traumatismes en loisirs et ...

Lire la suite →

L’Épreuve du Nord: Un bris technique ralentit l’UL

La dixième édition de l’Épreuve du Nord avait lieu sur le Grand Axe de l’Université Laval samedi dernier. Ce sont plus de 15 programmes de génie qui s’affrontaient dans la course d’endurance de deux heures. Si l’équipe de l’Université Laval s’était classée première aux qualifications, elle n’a pas réussi à décrocher de podium pour aucun de ses deux bajas. Mathieu Massé C’est l’École de technologie supérieure (ETS) qui a remporté l’Épreuve du Nord 2015 samedi, avec 77 tours en deux heures vingt secondes. Le Cégep et l’Université de Sherbrooke suivaient l’ETS de près avec respectivement huit secondes et un tour complet de distance. Les deux bajas de l’Université Laval n’ont pas donné la performance attendue par l’équipe lavalloise. Le baja numéro 1 a subi un bris dès le premier tour et n’a pas continué la course. Le numéro 6 a quant à lui complété 63 tours de pistes. Dans le ...

Lire la suite →

Urbz: La messagerie de proximité arrive à Québec

Urbz est une application lancée depuis une semaine à peine par un étudiant français de la Faculté des sciences de l’administration de l’UL. Son but ? La messagerie de proximité afin de vendre un objet, réunir des amis ou organiser une mobilisation éclair. Rencontre avec le créateur de cette application disponible uniquement – pour le moment – à Québec. Urbz, lancée la semaine dernière, possède déjà quelque 400 utilisateurs. La messagerie de proximité est basée sur le principe de publication d’un message qui sera reçu par un certain nombre d’usagers de l’application se trouvant dans un rayon de quelques kilomètres. Selon son créateur, Terence Tyr, l’application peut être utilisée autant pour se chercher un adversaire aux échecs dans votre quartier que vendre un objet à quelqu’un près de vous. L’étudiant tout récemment diplômé explique que la notion de proximité est très importante pour des étudiants en échange : «Les étudiants qui arrivent sur le campus comme ...

Lire la suite →

Agrocité: De la laitue 100% locale à l’Université Laval !

La laitue n’aurait pas pu être plus fraiche cette semaine au café l’Intégrale du pavillon Alexandre-Vachon et à Saveur Campus au pavillon Alphonse-Desjardins! La laitue avait été cueillie le matin même sur le campus de l’UL par des étudiants motivés à augmenter l’autonomie alimentaire de l’Université Laval et à réduire l’empreinte écologique des aliments qui y sont consommés. Anne Carrier C’est dans une petite serre au cinquième étage du pavillon Alexandre Vachon que la toute nouvelle association étudiante AgroCité a élu domicile. sa mission: cultiver des produits maraîchers dans une serre directement sur le campus afin d’approvisionner les différents services alimentaires de l’Université. « AgroCité, c’est la fusion entre les groupes Innovaserre et Aérocampus au début 2014. Les deux groupes avec des visées différentes s’étaient rencontrés à l’automne 2013 alors qu’ils avaient gagné un prix d’entrepreneuriat », se rappelle Xavier Villeneuve-Desjardins, membre d’AgroCité. La jeune association regroupe des étudiants des secteurs de l’agronomie, de génie, d’éducation, d’architecture, ...

Lire la suite →