Articles de la catégorie : Arts & culture

Critique cinéma : Cobain, Montage of Heck

Le Clap a réussi à mettre la main sur le documentaire autorisé par la famille du chanteur et guitariste de Nirvana, Cobain : Montage of Heck, qui a fait un tabac depuis sa sortie. Le réalisateur Bret Morgen est le premier à avoir eu un accès complet aux archives de Kurt Cobain : vidéos personnels, enregistrements, journaux intimes, tout ! Kurt Cobain, l’idole d’une génération. Le musicien génial, irrévérencieux et grunge à la vie tourmentée. Le chanteur sur lequel on a tout voulu savoir, qui envoyait promener les journalistes et les tabloïds, qui vomissait sur la superficialité et qui ne voulait s’exprimer que par sa musique. Cobain qui avait fracassé la scène musicale américaine avec seulement deux albums et qui, en plein élan, s’est brutalement éteint le 5 avril 1994. Quelque 20 ans plus tard, avec tout ce qui a été dit et inventé sur le compte du musicien, il apparaissait nécessaire que ...

Lire la suite →

Impro estivale : L’été c’est fait pour jouer !

Quand la saison régulière d’improvisation se termine, les joueurs migrent vers une poignée de bars pour continuer de pratiquer l’art du spontané et du n’importe quoi. Hors des improvisoires, les matchs sont plus festifs. « On s’en permet plus que dans des ligues plus sérieuses où on veut bien performer, énonce Pierre-Luc Bouchard, fondateur de la Ligue d’Improvisation Belle, Intense, Drôle et Originale (LIBIDO). L’été, tu as plus de laisser-aller, c’est une toute autre philosophie. » Les lieux où se tiennent les matchs y sont pour quelque chose. La LIBIDO et la Ligue d’Improvisation Mixte, Estivale et Non-censurée (LIMEN) tiennent leurs joutes dans des bars. Quant au Match d’Impro CHaud et Estival (MICHE), il a pris racine dans La Cuisine sur Saint-Vallier. « Tu peux moins aller dans des zones complexes parce que les gens boivent, souligne Gabriel Arteau de la LIMEN. C’est plus désinvolte, on va plus loin parce qu’il y a moins ...

Lire la suite →

Capsule historique : Un siècle de journalisme étudiant à l’UL

Le premier journal étudiant de l’Université Laval est montréalais. Édité à compter de 1895, Le Journal des étudiants est suivi de quelques autres publications jusqu’à ce que la succursale montréalaise de l’Université gagne son autonomie, en 1919. L’Étudiant, première publication de la succursale du Vieux-Québec, paraît quant à elle dès 1915, il y a tout juste 100 ans. La presse étudiante de l’époque informe la communauté étudiante et la jeunesse instruite de la capitale. Si les journaux sont nombreux, ils opèrent tous selon une formule calquée sur les grands quotidiens : éditoriaux et chroniques en lien avec l’actualité, essais, comptes rendus d’évènements, critiques, écrits littéraires ou humoristiques, etc. Quant à l’actualité du campus, particulièrement les grands évènements et les fêtes, elle est souvent relayée par les journaux de la Capitale. Au sortir de la guerre, la presse étudiante se veut plus fédératrice. En 1919, la Fédération universitaire fonde Le Béret, que ...

Lire la suite →

Été 2015 : Saison « festivale »

Où tu vas quand tu dors en marchant… ? En plus d’accueillir des productions d’ici et d’ailleurs, le 16e Carrefour international de théâtre propose d’une nouvelle mouture de son activité gratuite la plus populaire, Où tu vas quand tu dors en marchant… ? Cette version, dirigée par le coordonnateur artistique du Périscope, Frédéric Dubois, investira les secteurs historiques du Parc-de-l’Artillerie et de l’Îlot des Palais. Au menu : des tableaux des Écornifleuses, de Pierre Robitaille, d’Alexandre Fecteau et du tandem Doyon-Rivest, en plus d’une collaboration entre le Théâtre Rude Ingénierie et de l’Orchestre d’Hommes-Orchestres. Le parcours est présenté les jeudis, vendredis et samedis du 21 mai au 6 juin, de 21 h à 23 h. Une expo tout Japon au Musée National des Beaux-Arts du Québec En juin, près de 130 œuvres du Museum of Fine Arts de Boston s’installent dans l’établissement de la Grande-Allée. Peintures de grands maîtres européens et américains ...

Lire la suite →

Baccalauréat en design de produits : Une première année réussie

Le petit dernier de l’École de design vient tout juste de compléter sa première année. Le bilan du baccalauréat en design de produits, qui ne recevait le feu vert du ministère de l’Éducation qu’en juin dernier, satisfait déjà les étudiants et le corps professoral. « C’est une bonne réussite pour la première année », indique Jérémy Couture, chargé de cours à l’École de design et responsable des ateliers pratiques cette année. « On essaie d’ajuster le tir, mais somme toute, la réponse est super bonne des étudiants », poursuit le designer industriel. Caroline Gagnon, directrice du programme, abonde dans le même sens lorsqu’elle parle de « réajustements normaux ». Elle évoque notamment une possible refonte de certains cours. Pour les prochaines années, M. Couture suggère de « mieux arrimer les cours » et de faire davantage de liens entre les cours magistraux et les ateliers. « Si les étudiants peuvent mettre en pratique ...

Lire la suite →

Été 2015 : Livres à paraître

« Je me suis dit : qu’est-ce qu’on fait si quelqu’un brise l’Internet ? Si le point com est défectueux un moment donné ? » Ça signifierait la fin des capsules vidéos Fiston, lauréat d’un Olivier dont les 5 saisons ont récolté 13 millions de clics. Pour en assurer la postérité, Jonathan Roberge publiera Fiston le testament chez VLB Éditeur en mai. L’humoriste, qu’on a vu entre autres dans Contrat de gars, promet un best of des meilleurs conseils et du contenu inédit. Après avoir été présentée au Théâtre d’Aujourd’hui en septembre 2013 et au Zoofest 2014, L’Assassinat du président atterrira dans les librairies. La pièce de Guillaume Tremblay et Olivier Morin verse dans le radiothéâtre et la science-fiction politique, si une telle chose est possible. Elle raconte l’humiliation dont les souverainistes sont victimes dans un Québec gouverné par les caquistes et les libéraux, en 2022. Pour sauver la mise, et ...

Lire la suite →

Été 2015 : Les albums de l’été

Trois ans après Adventures in Your Own Backward, Patrick Watson se commet à nouveau avec Love Song For Robots, à paraître le 12 mai chez Secret City Records. D’ici là, les amateurs pourront goûter à ce cinquième album studio grâce aux extraits déjà sortis, dont la chanson-titre et Places You Will Go. En tournée tout l’été, l’auteur-compositeur-interprète compte s’arrêter au Festivoix de Trois-Rivières (5 juillet), au Festival d’été (17 juillet) et à Osheaga (1er août), après quelques arrêts en sols américains et européens. Les années 50-60, c’est le territoire de Cherry Chérie, dont le premier album sortira le 26 mai sur leur propre étiquette, Forêt Noire. Le premier extrait (J’entends la bête) annonce un opus à la guitare bien présente, au rythme assumé et aux consonances rétro bien punchées. Le groupe, qui se définit comme un monstre à quatre têtes, s’est notamment fait connaître aux plus récentes Francouvertes et au Festival OFF 2014. La fin ...

Lire la suite →

Créations littéraires pour un été chaud

Cet été, on balance les notes de cours et on plonge dans une piscine de bons livres. En guise de saucette, Impact Campus vous propose trois créations inédites à déguster sans modération. La bohème en moins romantique Noémie Doyon C’est la première fois que je baise dans mon appartement. Il n’y a qu’une seule pièce et elle est ronde. Au milieu, on a mis un lit et près du mur une cafetière. Le reste est vide, pour le moment. Léo se lève. Il marche nu dans l’appartement. Je trouve ça drôle, mais je ne ris pas. Je m’assois en indien et mes pieds sont froids contre mes cuisses. Il ouvre les grandes fenêtres de notre cuisine fictive. J’imagine que les gens qui passent en bas peuvent le voir, je lui dis. « Rien à foutre », qu’il répond. Léo me regarde. Il ne sourit pas, je sais à quoi il ...

Lire la suite →

Été 2015 : Cinq films à voir

Sorti sur nos écrans nord-américains le 1er mai, le second volet de The Avengers, issu de l’inépuisable mine d’or des écuries Marvel, amorce en feux d’artifice une nouvelle saison cinématographique. Entre films d’auteurs prometteurs et blockbusters pétaradants, l’été cinéma s’annonce riche. Impact Campus vous propose cinq pièces de choix. Le 22 mai, le Saint Laurent de Bertrand Bonello (L’Apollonide), reparti bredouille de Cannes l’an dernier malgré un très bel accueil de la critique, prendra enfin l’affiche au Québec. Après le décevant Yves Saint-Laurent de Jalil Lespert, on espère beaucoup de cette adaptation plus libre de la vie du célèbre couturier français, centrée sur la décennie 1967-1976. Le film, qui contrairement à son prédécesseur, n’a pas reçu la bénédiction du compagnon de Saint-Laurent, Pierre Berger, s’attardera à la solitude du créateur déjà célèbre, mais écrasé par son travail et ses excès. Gaspard Ulliel, paraît-il, est formidable dans le rôle-titre. Le 10 ...

Lire la suite →

Macbeth au Trident : Nous, les humains, ces fauves

Le théâtre du Trident présente jusqu’au 16 mai Macbeth, la grande tragédie de Shakespeare. Pendant 2 h 30, assassinats, guerre, hallucinations et visions d’horreur sont au rendez-vous pour cette pièce cauchemardesque. Arthur Paquet Macbeth raconte l’histoire d’un noble qui, séduit par l’oracle de trois sorcières, entreprend de devenir roi d’Écosse. Pour y parvenir, il devra se salir les mains et assassiner ses concurrents. Cela dit, ses exactions ont de violentes conséquences ; il est hanté par des spectres et des hallucinations terrifiantes. Sa rage meurtrière ne fait que s’en exacerber. Il commet meurtre sur meurtre. Ce faisant, il s’abîme toujours plus dans le cauchemar qu’est devenue son existence. Auréolé de la folie et du mal, il se couronne roi de l’enfer. L’intensité de la représentation s’allie à un rythme effréné : plus la pièce progresse, plus les scènes sont courtes et chargées. Flash lumineux, combats et monstruosité : Macbeth est montée comme un thriller qui ...

Lire la suite →