Articles de la catégorie : Arts & culture

Patchouli : Quand le temps fait son oeuvre

Entrevue avec Sara Lazzaroni Patchouli, c’est le nom d’une jeune femme perdue dans la vie, quelque part entre le gris de sa mère mourante et le bleu ciel du café italien le Dolce Chiara. C’est aussi le nom de la première œuvre de Sara Lazzaroni. Noémie Doyon Je suis arrivée au Temps Perdu avec quatorze minutes de retard. Sara m’attendait dans le cadre de porte en bois. En me voyant courir vers elle, elle m’a dit, simplement : « Prends ton temps, il fait beau. » Puis, on a jasé, de Patchouli, de tout, de rien, pendant au moins une heure et demie. La vérité, c’est qu’après cinq minutes, je n’ai plus rien vu passer. Sauf ses mots. Sara, c’est une étudiante de 20 ans, aussi charmante que la rue Saint-Jean, Jimmy Hunt et le Chocolat Favori ensemble, en plein milieu d’un mois de juin québécois. Ses mots, je les ai calés comme ...

Lire la suite →

Les auteurs te conseillent

Tu te demandes souvent : un écrivain, quessé que ça mange en hiver? Ça mange pas grand chose, sérieux. Mais l’été, ça lit par exemple. Pis ça lit des bonnes affaires à part ça. Voici ce que quatre écrivains québécois te suggèrent de mettre dans ton baluchon d’ici septembre. Éric Plamondon – Pomme S, Le Quartanier Le recueil de nouvelles S’abandonner à vivre, de Sylvain Tesson (Gallimard, janvier 2014) me semble parfait pour un été chaud. Car il fait toujours un peu froid dans les nouvelles de Tesson, au sommet d’un pic enneigé, sur le bord d’une fenêtre d’un appartement parisien où dans des bleds perdus de Russie. Un livre qui me fait également mieux comprendre la crise ukrainienne. Et s’il fait toujours trop chaud, dénichez Construire un feu de Jack London, Libretto, 2007 : « Il chassa de son esprit la pensée que ses pieds, son nez et ses pommettes achevaient ...

Lire la suite →

Entrevue avec Cinq-Mars : Les disciples de Dionysos

Choisir une date comme nom de groupe peut sembler étrange. Il s’agit en fait d’une manière détournée de donner le nom du chanteur — Philippe Sauro Cinq-Mars — à la formation. Ce nom nous ramène à Henri Coiffier de Rusé, le marquis de Cinq-Mars. Hugo Lafleur Le projet a pris forme avec LP et Sauro (Louis-Pierre Arsenault et Philippe Sauro Cinq-Mars), et avait au départ l’allure de récitations poétiques avec musique d’accompagnement. Sauro, esprit fertile, possédait déjà plusieurs compositions prêtes à être enregistrées, et qui ont donné un premier EP éponyme (2011). S’ajoutèrent ensuite Guillaume Guilbeault-Cayer à l’accordéon et Martin Dubé à la contrebasse. Le style chanson française est alors mis en relief par l’accordéon et l’absence de batterie. Une des pièces du EP Cinq-Mars, Le malheur, s’est vue transformée en vidéoclip. En entrevue, le groupe raconte avec humour qu’une quantité impressionnante de cigarettes ont été fumées pour assurer la continuité des plans. ...

Lire la suite →

Elisapie : Une fée du Nord au Théâtre Petit Champlain

Elisapie Isaac s’est posée quelques heures à Québec pour envelopper le Théâtre Petit Champlain, samedi dernier. Sa voix pleine d’étoiles et sa poésie, bercée par le Nord, coïncidaient avec la fin d’un hiver interminable. Pourtant, son folk, sa « pop polaire » et sa présence sur scène semblaient annoncer le printemps. Elle amorce le concert en force en entonnant The Beat, pièce rythmée et un brin mélancolique. Dès les premiers accords, elle conquiert son auditoire avec sa voix sereine et feutrée. Accompagnée par ses deux musiciens, Elisapie nous emmène dans sa bulle. « J’ai l’impression d’être dans un rêve », nous confie-t-elle après les deux premières chansons. Ce rêve, on y croit jusqu’à la toute fin de sa performance. Entre les pièces, la chanteuse, authentique, nous parle comme à des amis. Son magnétisme ne peut que nous faire apprécier davantage sa pop semblant venir d’un autre monde. Sans prétention, elle nous fait part de ...

Lire la suite →

Entrevue avec Chloé Lacasse : En orbite

Avez-vous pu admirer la splendeur de « l’orangé » aux petites heures du matin mardi dernier? Cette éclipse lunaire a réellement tout à voir avec le dernier album de Chloé Lacasse : Lunes et l’autre sont d’une beauté primitive. Entrevue avec l’auteure-compositrice-interprète de cet opus enchanteur. Noémie Doyon On pourrait dire, sans trop mentir, que Chloé est constamment dans la lune. Et pas parce qu’elle a l’esprit ailleurs, mais parce qu’au fond des yeux de la Montréalaise brille encore son tout dernier long-jeu. L’album Lunes a été réalisé en deux semaines au Studio Wild à Saint-Zénon. « Quand on était tannés et que la tête nous cognait, on sautait dans le lac juste à côté. Après, on revenait et on recommençait à travailler. Dans un studio en ville, c’est pas la même chose, quand tu sors, ça repose pas vraiment. » C’est entre autres cette production en plein cœur de la nature qui lui aurait ...

Lire la suite →

Los au Scanner : Rhum n’ cuir

Samedi passé, c’était au Scanner que ça se passait. Au nom du Rock, du vrai, on a eu droit à un show fantasmagorique du groupe LOS : retour sur la soirée et jasette avec les garçons. Noémie Doyon Vers 23h, j’ai mis mon vieux coat de cuir, pris ma bouteille de rhum et fumé une cigarette, même si ce n’est vraiment pas mon habitude. L’affaire, c’est que je m’en allais voir un show de Rock, à un bar qui Rock dans le cartier Saint-Roch. Et j’ai bien fait, parce que la soirée a commencé avec The Muscadettes en première partie et « elles étaient excellentes » avoue Kenny, le chanteur de LOS. Il peut bien parler, parce que lui et les trois autres garçons de la formation ont commencé le show avec  Nature Boy devant un public fort exalté, et ça ne s’est jamais calmé. Je dirais même que la plupart ont perdu ...

Lire la suite →

Casse-tête chinois : un pur bonheur

Treize ans après L’Auberge espagnole, près de dix ans après Les Poupées Russes, Cédric Klapisch renoue avec Xavier, Martine, Wendy et Isabelle, maintenant à l’aube de la quarantaine, mais toujours aussi attachants et irrésistibles que lors de leurs jeunes années. Ah, il est loin, le séjour Erasmus à Barcelone, avec ses folles rencontres, ses amours compliquées et ses inévitables questionnements existentiels. Xavier (Romain Duris,  drôle et tendre à la fois) est désormais un écrivain bien établi, père de deux enfants de surcroît, installé à Paris où il vit avec Wendy (Kelly Reilly, impeccable) depuis maintenant dix ans. Mais, bien entendu — et au grand plaisir de son éditeur, toujours friand de drames —, le bonheur de Xavier est éphémère : voilà que Wendy se fait glaciale et distante, tombe amoureuse d’un riche Américain pour qui elle quitte son amant français, et part s’installer à New York avec leurs deux enfants. C’est ...

Lire la suite →

Critique CD : Ronds-points de Canailles

Voix, banjo, guitare-pelle, accordéon, contrebasse, mandoline et planche à laver, le nouvel album Ronds​-​points de Canailles est une habille réussite. Certains diront que le style musical de Canailles se tient dans le bluegrass/garage et d’autres opteront pour du hill country blues, folk et cajun-poutine. Sous l’étiquette Grosse Boîte, les membres ont concocté un nouvel album en deux semaines dans un chalet, entre deux tournées. Disponible depuis le 14 avril, Ronds-points trouve son écho au sein de la musique québécoise émergente. En compagnie de pièces abondamment variées, Canailles garde une belle signature. Pensons à la quatrième pièce de l’album, Breakers, et à la chanteuse avec sa voix portant un groove presque R n B  tout en gardant une touche folklorique. Demande-moi pas trop d’affaires, j’fais sauter les breakers/J’les ai remis à l’envers, j’comprends pu les couleurs/Tirer dans le pied en voulant tirer dans les airs. On y retrouve plusieurs sections variées ...

Lire la suite →

Entrevue avec Sonic Avenues : Naître du désordre

Prenez une grosse boîte. À l’intérieur, mettez : la mer, la plage et trois palmiers. Fermez la boîte, puis secouez-la jusqu’à ce que les mots ordre, calme et conformité deviennent aberrations. Ouvrez-la. Tout au fond, vous y trouverez le dernier album du groupe Sonic Avenues : Mistakes. Entrevue avec Jean-Christophe Niquet, batteur de la formation. Noémie Doyon  Le groupe Sonic Avenues a connu un succès fulgurant sur la scène underground mondiale avec leur premier album Television Youth. À grand coup de congés attribués par le patron de son cabinet d’avocat, Jean-Christophe et les trois autres membres du groupe ont conquis la belle Europe et la charmante Côte ouest-américaine, leurs shows attirant parfois 100 personnes et d’autres fois 1000 :  « on a fullé une salle à New York », raconte-t-il. D’ailleurs, Sonic Avenues rock tout aussi bien les planches de la République tchèque que celles du Japon. Assumé comme un groupe de rock-garage, de punk ...

Lire la suite →

Critique CD : All things pass Pascale Picard

En 2007, il y a eu Me, Myself and Us, avec ses 300 000 copies vendues et l’énorme succès de Gate 22. Puis, ce fut le tour d’A Letter to No One, injustement ignoré en dépit de ses pièces qui, malgré un son peut-être plus générique et moins personnel, n’en étaient pas moins sensibles et terriblement efficaces. Près de trois ans après ce retour difficile, Pascale Picard nous revient avec un troisième opus franchement réussi.  Le style de la chanteuse n’a guère changé, même s’il s’est affiné avec le passage des ans : Pascale Picard nous propose toujours une musique pop-rock accrocheuse, même si celle-ci se fait plus tendre pour ce nouvel album. L’artiste a opté cette fois pour des ambiances moins lourdes, et assume pleinement le côté plus acoustique de son dernier-né. Le ton est calme, les arrangements sont simples et élégants, quoique non dénués de quelques originalités mélodiques et musicales. ...

Lire la suite →