Articles de la catégorie : Arts & culture

Jazz’N’Broue brasse le Fou Aeliés

Les fûts du café Fou ÆLIÉS étaient pris d’assaut le 14 novembre dernier par les Brasseurs du Temps de Gatineau et les Brasseurs du Nord de Blainville. Pour s’harmoniser avec les nombreuses pintes coulées, CHYZ présentait la deuxième édition de l’émission mensuelle Jazz’N’Broue. En ce vendredi soir, le Fou ÆLIÉS est en mode « Tap Takeover ». La formule, de plus en plus populaire dans la capitale, est simple : l’espace d’une soirée, un bar ne sert que des bières provenant de certaines microbrasseries. Diffuser la musique lavalloise En unissant leurs efforts pour mettre le jazz et la bière en valeur, le Fou ÆLIÉS, CHYZ et l’Association Générale des Étudiants en Musique de l’Université Laval (AGÉMUL) forment un partenariat ô combien ambitieux. À entendre parler Jean-Michel Letendre-Veilleux, directeur musical de CHYZ et co-animateur de l’émission, ces soirées mensuelles ne sont que le début. « Les Jazz’N’Broue, comme les concerts midis, ce sont des pièces d’un même tout, celles d’un projet de ...

Lire la suite →

13e Sommets du cinéma d’animation : Gros plan sur la relève

Pendant quatre jours, le talent de dizaines de jeunes réalisateurs crèvera l’écran. En tout, près de 60 courts métrages d’étudiants seront projetés dans le cadre des 13e Sommets du cinéma d’animation, du 27 au 30 novembre prochain, au Clap et au Musée de la Civilisation. C’est une tradition de donner une grande place aux étudiants dans les festivals d’animation, atteste Annie Frenette, directrice générale d’Antitube et organisatrice des Sommets. Le festival, qui installe ses pénates à Québec avant d’animer la métropole, suit cette voie. Les étudiants sous les projecteurs Plus du tiers des films inscrits au programme sont l’œuvre de jeunes cinéastes. Une trentaine de leurs courts métrages s’affronteront dans l’un des deux volets de la compétition étudiante, les 29 et 30 novembre. Véritablement internationale, cette joute cinématographique se jouera entre des représentants des plus grandes écoles européennes, nord-américaines et asiatiques. La portion étudiante des Sommets est complétée par une sélection de films ...

Lire la suite →

Agenda culturel du 18 au 24 novembre 2014

Le match opposant les Radioactifs aux Biologiques (LIDUL) lance la semaine d’improvisation, ce mercredi 19 novembre à 20h au bar la Dérive (pavillon Vachon). Entrée gratuite. Le lendemain 20h, le Théâtre de Poche du Desjardins-Pollack sera le lieu d’une rencontre entre les Rouges et les Verts (LIMUL). Bière à 3 $, entrée gratuite. Le vendredi 21 novembre 20h, les Cœurs se mesureront aux Piques lors de la traditionnelle joute hebdomadaire de la LUI. 6 $ pour les étudiants, 7 $ général. Ce vendredi 21 novembre de 18h30 à 23h, le Club Animé Québec organise une projection de séries et de films d’animations japonais. La rencontre a lieu à l’amphithéâtre 1-A du pavillon Charles-De Koninck. 2 $ à l’entrée pour les non-membres. Un atelier gratuit de bande dessinée est offert le mercredi 19 novembre de 19h à 21h30 à l’Édifice du Boulevard (350, boulevard Charest Est, local EDB-603). La soirée sera animée ...

Lire la suite →

Critique littéraire : Nu

Foutre, fente, fuck Nu Collectif dirigé par Stéphane Dompierre Québec Amérique Ça commence doucement. D’abord, on le déshabille, puis on découvre sa peau rougie par l’envie. Il sent bon. On le caresse du bout des doigts et il s’écarte lentement. On plonge le nez dans sa chair. Il tremble, il nous dit des belles choses. On le regarde et il est Nu, le recueil de nouvelles érotiques du collectif d’auteurs dirigé par Stéphane Dompierre. Et Nu continue le coït, un peu moins doucement avec des histoires charmantes et vives. On se retrouve en plein soir de tempête avec une inconnue prenant sa douche avec Un glaçon entre les dents de Charles Bolduc. Plus tard, on est l’élève d’un beau et blond professeur d’équitation avec Chasseurs Sauteurs de Marie-Hélène Poitras. Un peu après, on retombe dans son amour d’il y a six mois, par un bout de peau, sur un banc de parc avec C’était ...

Lire la suite →

Burlestacular : Plumes et paillettes

Burlestacular : Cabaret burlesque, la première troupe du genre de la Ville de Québec, présentait samedi dernier, et pour un soir seulement, Bêtes de Scène à l’Impérial de Québec. Une femme légèrement vêtue monte sur scène, escortée par trois autres, seins brillants et plumes aux fesses. Une musique de cabaret retentit. Suavement, elles dansent et s’effeuillent. Lentement, elles se retournent et s’exhibent, seins nus, devant des centaines de personnes. Voici Burlestacular : Cabaret burlesque. Grandeur et décadence d’une showgirl Avec son nouveau spectacle, la troupe suit les déboires d’« une jeune fille qui dès l’enfance, se fait happer par les folies bergères et qui se découvre une passion pour le monde du spectacle. On la verra débutante dans les coulisses d’un spectacle de showgirl, devenir une star, puis sombrer dans la déchéance et l’oubli », raconte Cristina Moscini, directrice et fondatrice de la troupe. Si Bêtes de scène commence follement avec des numéros grandioses et une mise en scène majestueuse, il se ...

Lire la suite →

Entrevue avec Koriass : « J’suis un fucking diamond in the rough » [Montréal-Nord]

Trois albums au compteur, un beau trophée qui doit trôner dans le salon familial, papa une fois – bientôt deux -, Koriass devient un incontournable de la scène rap et hip-hop québécoise. Rencontre. « Si j’suis là c’pour récolter l’or » [Sorry] « On rêve tous un peu à ça », glisse Koriass. Si le Félix reste une célébration de la carrière d’un artiste québécois, il y a souvent les petits favoris annuels. Pourtant, cette année, le rappeur a pu monter sur scène chercher sa statuette pour l’album hip-hop de l’année. Difficile de faire face à la surprise et de tenter de faire un discours clair, ou de « dire quelque chose de choquant […], reconnaît Koriass. C’est un bon moment pour dire quelque chose de significatif, mais on sous-estime comme on est nerveux et comme on est content ». C’est l’improvisation qui a pris le dessus. « On a beau dire ...

Lire la suite →

Les coulisses des Treize : la passion du théâtre sans compter

La troupe théâtrale les Treize fête ses 65 ans en 2014. Au fil des saisons, la troupe semi-professionnelle a accueilli des comédiens amateurs venant de tous horizons. Impact Campus est parti à la rencontre de tous ceux qui font vivre la troupe dans chaque étape de la production, de l’idée d’une pièce à la première.  Certes, l’idée de monter une pièce vient souvent d’une affection pour une œuvre, mais surtout d’une envie de s’essayer aux Treize. Pour une première mise en scène ou pour expérimenter, la troupe est la place idéale pour Marjolaine Guilbert. La metteure en scène professionnelle n’hésite pas à revenir aux Treize pour « créer rapidement ». Ce qui l’a tout de suite séduite, c’est la contrainte de temps et la rapidité du processus. « Les Treize nous donne quand même une structure où au bout de quelques mois, on peut déjà voir les réussites et les échecs de notre travail. Dans le milieu professionnel, ça prendrait un ...

Lire la suite →

Critique musique : Le Premier Empereur Bantou de Pierre Kwenders

Le premier empereur de Montréal  Pierre Kwenders brasse la musique africaine aux rythmes de la musique actuelle de Montréal dans une succulente soupe multiculturelle qui nous fait dire : « Ça c’est le son de Montréal ». L’artiste offre sur son premier opus, Le Dernier Empereur Bantou, une musique riche en inspirations. D’emblée inclassable, la musique de PK ne peut être décrite que par l’addition de styles. Résolument pop, Kwenders verse dans l’électro et le hip-hop. Le tout est porté par la musique traditionnelle congolaise. La voix du Montréalais d’adoption se marie particulièrement bien aux beats recherchés qui sauront grandement plaire aux amateurs de musique électro. L’influence hip-hop se fait aussi sentir, en particulier sur la piste Mami Wata réalisée avec la participation du groupe The Posterz.  Son style, parfois considéré comme du World 2.0, s’éloigne toutefois de la musique world traditionnelle et c’est pour le mieux. L’artiste ancre son bagage identitaire dans une musique électronique soignée et moderne. Le jeune ...

Lire la suite →

Interstellaire : Nolan dans l’espace

Des acteurs de grand talent tels Matthew McConaughey, Anne Hathaway et Michael Caine sont réunis dans le plus récent film de l’excellent réalisateur Chistopher Nolan, Interstellaire. Alors qu’il n’y a plus aucun espoir sur Terre pour les hommes, Joseph Cooper (McConaughey), ancien pilote de vaisseau et ingénieur, est recruté pour une mission dans l’espace dans le but de trouver une nouvelle planète et sauver la race humaine. Ce synopsis à forte saveur américaine nous apporte un constat différent et plutôt intéressant sur la fin de la vie sur Terre. Scénarisé par Jonathan et Christopher Nolan, Interstellaire raconte l’histoire d’un groupe d’explorateurs qui a pour quête d’atteindre des planètes dites habitables selon des études de chercheurs et d’astronautes. Cooper, devenu cultivateur, abandonne ses deux enfants sur Terre où les chances de survie faiblissent, pour partir dans cette aventure. Ce qui différencie cette science-fiction des autres est l’aspect dramatique de l’histoire ainsi que le réalisme des éléments apportés. ...

Lire la suite →

Les collections de l’Université Laval : Voir le passé de plus près

« Vous avez un coupable sous les yeux. » C’est de cette façon qu’est présenté l’ours polaire qui trône devant la salle d’exposition de la Bibliothèque depuis quelques semaines. Plus qu’un ours en peluche géant, le mammifère est l’une des pièces maîtresses des collections de l’Université Laval, ensembles totalisant plus d’un millions de spécimens, d’artéfacts et d’objets en tous genres.  Le cabinet de curiosités de l’Université Laval « est né de l’idée de mettre en valeur les collections », constate d’entrée de jeu Stéphanie Bois-Houde, chargée de conservation et de restauration à la Bibliothèque. « On a beaucoup de minéraux, d’animaux, d’oiseaux, des objets de folklore et des moulages, alors on voulait tous les représenter. Quand on regardait la trame de nos choix, on avait vraiment entre les mains un cabinet de curiosités », poursuit-elle. La trentaine d’objets exposés proviennent des collections de l’Université : un vitrail du Moyen Âge, des ...

Lire la suite →