Articles de la catégorie : Arts & culture

Danakil au Cercle : La grande famille sur les routes québécoises

Danakil n’est plus à présenter. La petite famille du reggae français revient en force au Québec pour présenter son dernier opus : Entre les lignes. Le bal s’est ouvert mercredi soir 15 avril à Québec dans une salle pleine à craquer. Chose sûre, Danakil a enflammé le Cercle. Rares sont les amateurs de reggae qui ne connaissent pas quelques bribes d’une chanson de Danakil. Preuve à l’appui au Cercle, lorsque le public reprenait en cœur toutes les chansons des quatre albums. La foule semblait ravie de la performance. De même pour le groupe, qui dès la fin du show est sorti prendre l’air et discuter avec les spectateurs, le sourire encore vissé jusqu’aux oreilles. La famille Danakil Le cœur du groupe s’est rencontré au lycée à la fin des années 90 avant de commencer réellement la musique en 2000. Après, « quelques pièces rapportées » ont rejoint les rangs de Danakil qui forme, au ...

Lire la suite →

Sociofinancement en culture : Séduire un clic à la fois

Le sociofinancement, victime de son succès ? Peu nombreuses, les plateformes voient un nombre grandissant de projets se disputer l’attention du public à coup de vidéos promotionnels et de récompenses. Dans une telle situation de concurrence, marketing et originalité vont de pair pour assurer une visibilité maximale aux initiatives. Deuxième de deux textes sur le sociofinancement. Pièces de théâtre, tournages, tournois, enregistrements d’album : l’offre est grande pour celui qui veut investir ses deniers en ligne. Projets culturels, mais aussi sportifs, communautaires et autres évènements caritatifs pleuvent et les campagnes sont si nombreuses et partagées « que le public est sursollicité », avance Thomas Rodrigue, jeune réalisateur qui finance son dernier projet sur Indiegogo. Seulement, l’attention du public ne croit pas au même rythme que l’offre. Plus que jamais, les promoteurs doivent « miser sur la personnalité du projet » pour tirer leur épingle du jeu, précise Alexis Thériault-Laliberté, responsable des communications ...

Lire la suite →

SILQ 2015 : La relève passe au Salon

La grand-messe livresque de Québec, c’est cette semaine. À quelques jours de sa cérémonie d’ouverture, Impact Campus a demandé à six jeunes auteurs de l’Université Laval ce qu’ils pensent de la place de la relève au Salon international du livre de Québec (SILQ) et dans le paysage littéraire québécois. Diplômés ou non, ils ont tous profité de leur passage sur les bancs de l’institution lavalloise pour écrire. Beaucoup. Certains ont fait leurs armes en études littéraires. C’est le cas de Jean-Michel Fortier (Le Chasseur inconnu) pour qui le baccalauréat et la maîtrise en études littéraire ont apporté « une pratique de l’écriture ». « C’est surtout ça qui nous prépare à être capable de créer une œuvre substantielle ». Idem pour David Bélanger (Métastases) qui a appris aux 1er et 2e cycles « à bien lire, à être attentif aux nuances d’un texte », et pour Miléna Babin (Nu), qu’un parcours en rédaction ...

Lire la suite →

OSMFQ : Pour l’amour de la musique

Fondé en 2012 par un petit groupe d’étudiants en musique de l’Université Laval et quelques cégépiens, l’Orchestre symphonique de musique de film de Québec (OSMFQ) regroupe maintenant plus d’une trentaine de jeunes musiciens aux horizons divers. Portrait d’une organisation à l’essor tranquille, dont les membres sont unis par une passion joyeuse et contagieuse. Le projet a de quoi séduire. Xavier Boucher, qui dirige l’orchestre depuis le départ du chef-fondateur Pierre-Olivier Couturier en 2013, l’avoue d’emblée : ce qui l’a attiré dans cet orchestre alors naissant, c’est à la fois « l’initiative étudiante, qui promettait beaucoup de fun », et la musique de film elle-même, véritable passion pour lui depuis le secondaire. Un répertoire très populaire, au point qu’à son dernier concert, donné à la salle Henri-Gagnon pleine à craquer le 21 mars dernier, l’ensemble a dû refuser certaines personnes à la porte. Au programme : des thèmes du Seigneur des Anneaux, de ...

Lire la suite →

Critique littéraire : Gabriel est perdu de Julien Roy

Gabriel est perdu Julien Roy Éditions XYZ « Aimer, c’est être dans la merde » Gabriel est perdu, premier roman de Julien Roy, avise le lecteur que les relations amoureuses, invariablement tumultueuses, ne peuvent se terminer que sur des cœurs brisés… À l’instar du livre lui-même, ce constat, pessimiste, rappelle ce qu’on aurait pu lire ou voir ailleurs, des centaines de fois. Julien Roy, ancien étudiant de l’Université Laval, a fait parler de lui il y a plus d’un an pour avoir réussi, grâce au certain succès de son blog In the 10’s, à sociofinancer la publication d’un roman qu’il n’avait pas encore écrit. L’atteinte de son objectif, grâce à la plateforme La Ruche, lui a permis d’approcher un éditeur sans même l’ébauche d’un manuscrit à lui montrer; Gabriel est perdu est le résultat de ce projet hors-norme. Déjà dans ses textes sur In the 10’s, le blogueur s’attaquait aux relations ...

Lire la suite →

Agenda culturel du 7 au 13 avril 2015

 Causerie littéraire avec Sophie Létourneau Quand ? Mardi 7 avril 17h30 Où ? Fou Aeliés Qui ? Coop Zone Combien ? Gratuit   Concert des classes de Jeu scénique et Jeu scénique d’opéra Quand ? Mercredi 8 avril 2015 19h30 Où ? Salle Henri-Gagnon (3155 du pavillon Louis-Jacques-Casault) Qui ? Classe de Jean-Sébastien Ouellette Combien ? Entrée libre   Demi-finale #2 : Radioactifs VS Toxiques Quand ? Mercredi 8 avril 2015 20h Où ? Salle Le Cercle du pavillon Alphonse-Desjardins (4e étage) Qui ? LIDUL Combien ? Entrée gratuite   Table ronde avec un éditeur, un auteur et un libraire Quand ? Jeudi 9 avril 2015 17h30 Où ? Salle 4285 de la Bibliothèque (pavillon Jean-Charles-Bonenfant, 4e étage) Qui ? Robert Soulières, Louis Émond et Marie-Hélène Vaugeois Combien ? Gratuit   Concert de musique nouvelle Quand ? Jeudi 9 avril 2015 19h30 Où ? Salle Henri-Gagnon (3155 du pavillon Louis-Jacques-Casault) Qui ...

Lire la suite →

Critique musique : Sur la terre de Pierre Flynn

Voilà près de quinze ans qu’on l’attendait, cette nouvelle offrande du ténébreux Pierre Flynn. Depuis le grandiose Mirador en 2001, l’ancienne figure de proue d’Octobre n’avait dévoilé aucun matériel original. Le voici enfin de retour avec Sur la terre, un album sombre et mélancolique, au parfum apocalyptique et à la grâce immense. Depuis quelques semaines déjà, Le dernier homme, sublime cri déchirant une terre désertée, tournait sur les radios de la province, laissant espérer le meilleur. Tout y était : l’inquiétude sourde, la solitude béante, la double angoisse du vide et du trop-plein et la poésie brute. Même la voix sombre et profonde y est, enrobée par des arrangements sobres mais puissants, parfaitement calibrés, qui laissent la belle part aux guitares et aux claviers. Avec ce quatrième album solo original, Pierre Flynn ne se réinvente guère. Il n’en a, du reste, nul besoin, tant sa personnalité musicale, unique dans le paysage québécois, est achevée ...

Lire la suite →

Les Hay Babies au Cercle : voyage acadien énergique

Les Hay Babies ont été gâtées pour leur première date de mini-tournée 2015 à Québec avec une salle comble et un public survolté, le 1er avril dernier au Cercle. De retour en formule full band, le trio néo-brunswickois a joué l’intégralité de son répertoire pendant 1h30 sans relâche, ponctué de quelques surprises. Julie, Katrine et Vivianne des Hay Babies pensaient prendre une pause de spectacles en 2015… mais c’était sans compter l’appel du public québécois qui réclamait leur retour sur scène. Depuis la sortie de leur premier EP Folio en 2012 et leur victoire aux Francouvertes en 2013, tout s’est enchaîné très vite pour le groupe qui vit désormais entre l’Amérique et l’Europe, qu’il conquiert aussi peu à peu. Le public de Québec n’a donc pas manqué de manifester son enthousiasme en voyant apparaître les filles sur la scène du Cercle. Accompagnées de trois musiciens, elles ont commencé fort avec Des fois j’me demande et Néguac ...

Lire la suite →

L’art de contester

En dehors des lignes de piquetage et des rassemblements devant l’Assemblée nationale, des étudiants lavallois revendiqueront leurs positions de façon créative et pacifique cette semaine.  S’ils viennent de voter le retour en classe après une grève d’une semaine, les étudiants de premier cycle en théâtre ne resteront pas en marge des contestations. Aussitôt la grève entérinée le 19 mars dernier, des étudiants du baccalauréat se sont lancés dans la création d’un théâtre ambulant, L’Austère. « L’idée était de bâtir un petit théâtre qu’on pouvait mettre dans un sac à dos et qu’on peut amener d’un rassemblement à l’autre, indique Émile Beauchemin, finissant au baccalauréat en théâtre. Il va aussi y avoir des petits sketchs qui vont être mis en scène et joués un peu partout sur le campus et dans la Ville de Québec. » L’initiative répond au désir de « revendiquer plus intelligemment qu’on le fait en ce moment ...

Lire la suite →

Enfantillages aux Treize : Jouer au papa et à la maman

Sur la scène du Théâtre de Poche trône un immense lit jonché de couvertures, de coussins disparates et d’animaux en peluche. Deux heures durant, les personnages d’Enfantillages vont et viennent dans ce lieu où la famille se fait, se raconte et se vit. C’est dans cette composition rappelant les toiles des Orientalistes européens que se présente Enfantillages au spectateur. N’eut été des succès souvenirs et des trames sonores des Sakura, Pokémon et autres Cités d’or, il s’en faudrait de peu pour que les jeunes nymphes d’Ingres et de Matisse s’y couchent après le bain. Tout au long de la pièce, créée au Théâtre La Licorne en 2013, se succèdent une série de tableaux, un chapelet de situations légères sur la parentalité, les enfants et la vie de famille. Le spectateur ne sera pas surpris d’assister à des débats sur l’éducation sexuelle ou langagière du jeune enfant ou de réentendre le ...

Lire la suite →