Articles de la catégorie : Arts & culture

Funk Connection : Le disco aux platines

Le disco ne rime plus avec permanentes déviant toute loi de la physique. En animant à CHYZ une émission consacrée au genre, l’équipe de Funk Connection dépoussière le groove depuis près de 5 ans. En marge de ce rendez-vous hebdomadaire, Don Dazzle, R-Strong et Helpless Louie investissent le Sous-Sol du Cercle une fois par mois pour faire danser les amateurs de disco. Bien que les glorieux jours des chemises satinées soient révolus, le funk, lui, est intemporel. C’est le constat qu’on peut faire des soirées Disco Jungle que les membres de Funk Connection proposent depuis le début de l’année. Comme les éditions précédentes, la 9e mouture a rassemblé une faune bigarrée le 5 décembre dernier. Aux platines en début de soirée, Renaud Armstrong alias R-Strong dévoile le plan de match pour la soirée : commencer doucement avec des remix éclectiques de jazz et de musique du monde puis, verser dans l’électro et ...

Lire la suite →

Agenda culturel du 9 au 15 décembre 2014

La semaine d’improvisation est lancée par un affrontement entre les Toxiques et les Radioactifs (LIDUL), ce mercredi 10 décembre dès 20h au bar la Dérive (pavillon Vachon). Entrée gratuite. Le lendemain 20h, les Bleus se frotteront aux Verts (LIMUL) au Théâtre de Poche. Bière à 3 $, entrée gratuite. Vendredi, les Cœurs se mesureront aux Carreaux (LUI) au Grand Salon du Desjardins. 6 $ pour les étudiants, 7 $ général. La troisième soirée Jazz N’Broue se tiendra ce vendredi 12 décembre au Fou AELIÉS. À compter de 16h, il sera possible de déguster les produits de la microbrasserie Le Bilboquet et d’assister à des prestations de jazz dès 19h30. Ce mardi 19h30, le Théâtre de la Cité universitaire accueille deux ensembles de jazz vocal pour le concert « Les Voix du jazz ». 5 $ pour les étudiants, 10 $ général. Quant à la salle Henri-Gagnon (local 3155 du Casault), ...

Lire la suite →

Au lit avec le Jamais Lu

Le théâtre du Périscope présentait du 4 au 6 décembre la quatrième édition du Jamais lu. Au menu, divers textes livrés pour la première fois devant public. Retour sur le festival.  Arianne Doré Cette année le thème était le bed-in. Comme Édith Patenaude, directrice artistique du festival, le mentionne, « chaque édition doit se réinventer. Le bed-in marque l’ancrage du festival au Périscope. » Inspirée par John Lennon et Yoko Ono, l’équipe a mis en place une résistance par le théâtre. Dans la salle, un grand lit est occupé pendant 48 heures par au moins un des auteurs. « C’est dans notre lit que surgissent souvent les idées », insiste la directrice artistique. Jeudi soir, entrée libre pour une discussion sur l’avenir du Québec où étaient présentes une cinquantaine de personnes. L’assemblée participe conjointement avec les trois invités qui offrent leurs idées, assis dans le lit. Ensemble, on rêve de changer le monde. À 19h00, les ...

Lire la suite →

Adresses pour cadeaux uniques

La Vieille Capitale grouille d’endroits qui offrent au consommateur des idées uniques, nouvelles et abordables en matière de cadeaux de Noël. Suffit de se dérober aux néons vifs et aux étagères à l’infini des centres commerciaux. On est alors à même de constater que notre belle cité est bourrée de ces lieux qui offrent une panoplie d’objets éco-responsables, locaux, rares, artistiques ou simplement singuliers. Foire de dessins des finissants en arts visuels et médiatiques de l’UL « Un cadeau unique c’est de l’art. Pour moi, c’est une création faite par quelqu’un qui a mis beaucoup d’effort dans quelque chose, ça vient de lui, c’est personnel. » – Olivier Giroux, étudiant au baccalauréat en arts visuels et médiatiques. Secret bien gardé, la Foire de dessins des finissants au baccalauréat en arts visuels et médiatiques a lieu annuellement dans un petit local bien ordinaire au cœur de l’Édifice de la Fabrique. Pourtant, il s’agit ...

Lire la suite →

Concours interuniversitaires de photographies et de BD : L’art de montrer l’éphémère

Qu’ont en commun une volée d’oiseaux, un lever de soleil sur la ville et un vieil homme au regard perdu au loin ? Ce sont tous des instants volés, des moments magique qui ne se reproduiront jamais. À l’exposition de photographies et de bandes dessinées des concours interuniversitaires 2013-2014, le public a la possibilité de voir ces moments précieux immortalisés. Il sera possible d’admirer, à la Salle d’exposition du pavillon Alphonse-Desjardins, les 68 œuvres de l’exposition itinérante des concours interuniversitaires jusqu’au 20 décembre. Nombre d’entre elles sont des pièces d’étudiants de l’Université Laval. Du côté des bandes dessinées, sur les sept prix possibles, cinq ont été remportés par des étudiants de l’Université Laval. Anthony Charbonneau-Grenier s’est mérité le 1er prix et Charles-Étienne Brochu, le second. Dominic Blain, Jonathan Masson et Paméla Grondin ont quant à eux chacun remporté une mention spéciale. De plus, six autres BD d’étudiants d’ici ont aussi été retenues pour ...

Lire la suite →

Critique musique : Oromo Kumakus

Jean-Sébastien Grondin et Sam Murdock quittaient en Septembre 2013, la ville de Québec pour un voyage au Japon, où ils joueront la première partie des dernières représentations du groupe japonais Zoobombs. Le résultat : Oromo Kumakus, un album live présentant 7 morceaux d’Oromocto Diamond (le groupe de Grondin et Murdock) et 6 morceaux des Zoobombs. Tout de suite, on est frappé par l’énergie qui se dégage des deux groupes. Pour Oromocto Diamond, si leurs albums font habituellement dans la musique synthétique, en live, le groupe en est à sa forme la plus pure, soit Jean-Sébastien à la batterie et Sam Murdock à la basse. De ce fait, on se retrouve avec une musique qui rentre à fond. Aussi, la basse de Murdock, loin d’être reléguée à un simple instrument secondaire, fait jaillir des sons qu’aucun autre groupe ne produit. Déjà, le premier morceau du disque, No Pressure, No Diamonds, met la table pour ...

Lire la suite →

Critique musique : Le Québécois de Sir Pathétik

Il abordait souvent le sujet dans ses précédents albums, mais cette fois-ci, il en fait le thème principal de son récent opus. Sir Pathétik nous livre un véritable hymne au Québec dans son album Le Québécois. Cependant, si la Belle Province est l’axe central autour duquel tourne l’oeuvre, on se retrouve plus avec un amalgame de thèmes récurrents de Sir Pathétik, comme l’amour, la drogue et la dure vie dans les rues qu’avec un manifeste patriotique. Justement, ces thèmes centraux, exploités sans merci par le rappeur trifluvien, deviennent vite répétitifs. Des « Si j’avais à choisir entre toi et la vie/ J’te choisirais car tu es ma seule raison de vivre » suivis de « Là d’où je viens/ Seule la rue nous connaît » forment au final un mélange dénué de saveur qui ressemble à une version à rabais de Eminem. Aussi, quoique ce ne soit pas toutes les paroles qui soient douteuses, beaucoup le sont. La poésie, souvent ...

Lire la suite →

Bird People : Moineau et Malboro

Le 5 décembre dernier sortait en salle le film Bird People de la réalisatrice française Pascale Ferran. Un long-métrage qui se verra peut-être marquer le cinéma français de l’année 2014. Gary Newman (Josh Charles) se réveille en sueurs au beau milieu d’une trop jolie nuit parisienne. Paniqué, il sort en trombe de sa chambre d’hôtel et court dans le hall pour atteindre les grandes portes du lobby. Une fois dehors, Gary Newman respire et comprend : il n’aime pas sa vie. Le lendemain, téléphone à l’oreille et Malboro à la bouche, il lâchera tout : pays, travail, femme et enfants. Audrey Camuzet (Anaïs Demoustier) est une jeune étudiante et femme de chambre. Entre les heures supplémentaires et les petites fêtes manquées, la tête appuyée contre la fenêtre de l’autobus elle se questionne, puis abandonne. Et un soir où le grand air se fait plus qu’attrayant, Audrey se transforme en moineau et vole ...

Lire la suite →

Cartes blanches du Théâtre Niveau Parking : Pleins feux sur la création

Une scène toute simple, sans décor et un éclairage timide. Il n’en faut pas plus pour qu’une troupe d’acteurs et de danseurs en pyjama prenne le Cercle d’assaut. Accompagnée de ses acolytes, Marie-Josée Bastien propose, en ce 3 décembre, une soirée sous le signe de la spontanéité. Pour sa deuxième carte blanche de la saison, le Théâtre Niveau Parking a laissé à Marie-Josée Bastien le soin d’animer la salle de la rue Saint-Joseph. Tout au long de cette soirée alliant danse et théâtre, l’équipe menée de front par l’actrice nous entraîne dans une suite de sketchs et de chorégraphies tournant autour de la nuit. Pendant une heure et demie, le spectateur assiste étonné à ce chassé-croisé de textes dansés et de saynètes frisant le burlesque. Du poème absurde de Jean-Michel Girouard (« Il neige de toutes mes forces ») à la chorégraphie reprenant les pires clichés de la danse – bonjour le hip-hop et ...

Lire la suite →

Les groupes de musique de l’UL : Des talents peu connus

La scène musicale universitaire, un secret de polichinelle ? Peu de gens le savent, mais des dizaines de groupes étudiants se forment au sein de l’Université Laval. À ces initiatives s’ajoutent les ensembles chapeautés par la Faculté de musique. Si le talent des étudiants ne fait pas défaut, on ne peut en dire autant de leur rayonnement. C’est un euphémisme de dire que l’institution lavalloise regroupe plusieurs groupes et ensembles musicaux en son sein. Il suffit d’un coup d’œil jeté à la programmation des concerts de la Faculté de musique pour constater la vitalité de son volet performatif. Ateliers d’opéra, quatuors, chorales et autres orchestres font partie intégrante de la vie musicale de la faculté. Bon an mal an, ce sont plus de 200 concerts qui s’y donne, indique Serge Lacasse, professeur titulaire de la Faculté. À ces initiatives institutionnelles s’ajoutent les groupes qui se forment dans un cadre scolaire ...

Lire la suite →