Articles de la catégorie : Actualités

Intimidation et dissensions au sein de la CADEUL

Les discussions en vue de la création d’une nouvelle association nationale mettent au jour d’importantes tensions au sein des instances de la CADEUL. D’abord mené sur les réseaux sociaux, ce qui pouvait ressembler à des guerres d’égos a pris des accents d’intimidation et de potentielles collusions. En collaboration avec Margaud Castadère-Ayçoberry Julien Jolicoeur-Dugré, représentant de l’association de philosophie au caucus, se dit victime d’intimidation de la part de certains membres des exécutifs sortants et entrants de la CADEUL. Impact Campus a d’ailleurs pu observer certains actes d’intimidation lors d’une entrevue avec des membres du caucus de la CADEUL pour le présent article, certains exécutants venant perturber le bon déroulement de la discussion. Ironiquement, la conversation portait notamment sur l’intimidation dont certains étudiants se disent être victimes de leur part. « On peut nous prendre pour des hystériques, mais quand on se fait surveiller c’est inquiétant », souligne Julien. Dissensions concernant la nouvelle association nationale Le ...

Lire la suite →

Des étudiants occupent la Tour de l’Éducation

À la suite de l’occupation des locaux de l’UQAM et de la répression policière qui s’en est suivie, 80 étudiants de l’Université Laval ont occupé, ce jeudi, pendant trois heures, le rez-de-chaussée de la Tour de l’Éducation, dans laquelle se trouve les locaux du recteur, Denis Brière. Après une brève marche sur le campus, les manifestants ont choisi d’entrer dans la Tour de l’Éducation, où se trouve l’administration lavalloise. En solidarité aux expulsions de certains étudiants de l’UQAM et de la répression policière qui a suivi l’occupation d’un pavillon de l’université montréalaise, les manifestants de l’UL ont demandé à la sécurité de pouvoir parler au recteur de l’institution, Denis Brière. Les portes du pavillon ont rapidement été bouclées par des agents de sécurité, laissant tout de même sortir les employés travaillant dans le bâtiment. La police n’aurait pas été appelée. « On a plusieurs revendications. On dénonce ce qu’il s’est passé à ...

Lire la suite →

Le printemps s’essouffle

Comme l’hirondelle, une grève ne fait pas le printemps. Alors que les lignes de piquetage se défont peu à peu, beaucoup croient en la pertinence d’un repli stratégique. Rencontres. Même si le mouvement de grève s’essouffle visiblement selon les étudiants interrogés dans la zone de grève du de Koninck, jeudi 2 avril, la mobilisation étudiante de ce printemps ne demeure pas un échec. « Je trouve que c’est faux d’associer le mouvement étudiant à la grève seulement, déclare Raphaël Langevin, étudiant en économie et mathématiques. C’est peut-être la fin de la grève, mais ce n’est clairement pas la fin du mouvement. On va continuer à faire des actions, on va continuer la mobilisation. » Sandra Blouin, étudiante à la maîtrise en philosophie acquiesce : « On va continuer à manifester. » Selon les étudiants interrogés, la grève étudiante a permis une prise de conscience collective. « Ça a fonctionné dans un sens. […] On a une ...

Lire la suite →

Femmes et leadership

L’égalité hommes-femmes dans le monde du travail reste toujours sujette au fameux « plafond de verre » qui limiterait l’accès des femmes aux postes de décision et à responsabilité. Mais en 2015, où en est-on ? Entrevue avec Monique F. Leroux, première femme à occuper le poste de présidente et chef de la direction chez Desjardins. Marion Racine Mme F. Leroux, croyez-vous qu’il y ait des différences entre le leadership d’un homme et celui d’une femme ? De façon générale […], vous allez trouver chez les collègues masculins une sorte d’audace et de gestion des risques qui est différente de celle des collègues féminines, qui seront en général un peu plus prudentes et dont la gestion des risques sera un peu plus conservatrice. Ce qui change, c’est la dynamique autour de la table. Le partage des pouvoirs et la gestion d’une réunion ne se passent pas de la même manière si vous avez un groupe ...

Lire la suite →

Sexisme et genre : si on en parlait ?

Un nouveau comité a récemment vu le jour sur le campus : Question de genre. Réunissant quatre étudiantes en droit, ce regroupement souhaite sensibiliser la communauté universitaire aux problématiques et stéréotypes entourant le sexisme et le genre. Rencontre avec l’exécutif du comité. Question de genre est parti de l’initiative de Valérie Bergeron-Boutin, étudiante au baccalauréat en droit : « Ça faisait plusieurs années que je remarquais certains problèmes à la Faculté : beaucoup de thèmes de partys me semblaient discutables. » Pour elle, l’élément déclencheur a été l’initiation de l’association de droit en septembre dernier, lors de laquelle une chanson à caractère sexuel avait fait grand bruit. « Sans me prononcer sur la chanson en question, j’ai trouvé cela anormal que la jeune étudiante ait eu nulle part où se présenter et qu’il n’y ait pas eu de discussion à l’intérieur même de la Faculté. Et c’est de là que l’idée de créer le comité est ...

Lire la suite →

Injonction : La démocratie avant tout, déclare le professeur

Le cours Ordre mondial au XXIe siècle, visé par une injonction d’une étudiante en études internationales et langues modernes, s’est donné mercredi 1er avril, avec trois policiers à la porte. Le professeur a tenu un discours éloquent sur la démocratie, versus la volonté privée, devant la salle de classe. Trois policiers et deux agents de sécurité étaient présents en avant de l’amphithéâtre 3C du pavillon Charles-de Koninck, mercredi dernier, afin de faire respecter l’injonction émise mardi 31 mars par le juge Serge Francœur de la Cour supérieure, concernant un cours de premier cycle en histoire. Catherine Leblond, étudiante en études internationales et langues modernes, est à l’origine de la demande. Son cours d’histoire avait été annulé en raison du piquetage, la semaine précédente. Alors que quelques étudiants avaient déjà pris place dans la salle de la classe, Vincent Fauque, chargé de cours au Département des sciences historiques et responsable du cours Ordre mondial ...

Lire la suite →

Une première injonction accordée en histoire et anthropo

Les étudiants en histoire et en anthropologie de l’Université Laval devront cesser de piqueter certains cours en raison du dépôt d’une injonction ce mardi. L’injonction vise les cours d’ordre mondial au XXIe siècle et d’anthropologie du religieux. Elle a été émise mardi 31 mars par le juge Serge Francoeur de la Cour supérieure. Catherine Leblond, étudiante en études internationales et langues modernes, est à l’origine de la demande. Son cours d’histoire avait été annulé en raison du piquetage, la semaine dernière. L’assemblée générale de l’association des étudiants en histoire (AÉÉH) a décidé d’exclure le cours d’ordre mondial de son horaire de piquetage, « car il n’est pas contributoire au programme d’histoire », commente Cynthia Marmen, coordonnatrice de l’AÉÉH. Mme. Leblond n’a pas souhaité répondre à nos questions, spécifiant seulement que son seul souhait est « de terminer mon BAC à temps ». Dans sa requête, elle affirme notamment que sa ...

Lire la suite →

Battre le pavé contre l’austérité

D’arrestations massives aux gaz lacrymogènes en passant par une marche familiale, la semaine dernière a vu défiler trois manifestations contre l’austérité, essentiellement étudiantes. Retour sur une semaine de manifs. 274 arrestations, 3 tirs de gaz lacrymogènes, une poignée de blessés et des centaines de personnes qui battent le pavé. C’est un premier bilan de cette dernière semaine de manifestations qui marque également le début du mouvement étudiant et social du « printemps 2015 ». Mardi 24 mars, la première manifestation de nuit s’est soldée par deux arrestations massives. Au total, la police de Québec a interpelé 274 personnes ce soir-là, marquant la plus grosse arrestation massive de la Ville en une journée. Camille Godbout, porte-parole de l’ASSÉ, s’indigne face à de telles interventions : « Les arrestations de masse, c’est une pratique qui est décriée par des organisations internationales. Nous allons continuer à déplorer la brutalité policière qu’il y a eu mardi dernier, alors qu’on a vu des gens ...

Lire la suite →

Printemps 2015 : Entretien avec Camille Godbout

Avec l’entrée en grève de nombreuses associations étudiantes et la tenue de manifestations la semaine dernière, un nouveau mouvement étudiant se met en branle. Entrevue avec Camille Godbout, porte-parole de l’Association pour une solidarité syndicale étudiante (ASSÉ) sur les enjeux de cette mobilisation étudiante. Pascal Lévesque Selon la porte-parole de l’ASSÉ, le mouvement étudiant de 2015 est le résultat de plusieurs mois de mobilisation qui ont forcé la grève, le gouvernement ayant fait la sourde oreille face aux revendications étudiantes. Concernant l’éducation, Camille Godbout n’hésite pas à rappeler que le gouvernement a fait des compressions budgétaires qui s’élèvent jusqu’à 300 millions de dollars : « Rien qu’à l’Université Laval, 42 millions de dollars ont été coupés, et c’est les chargés de cours qui seront réduits ainsi que les programmes universitaires qui en payent le prix ». Pour la porte-parole de l’ASSÉ, il y a d’autres solutions que les politiques de compressions budgétaires proposées ...

Lire la suite →

Budget Leitao : L’éducation en colère

Le ministre des Finances du Québec, Carlos Leitao, a déposé son deuxième budget depuis le retour au pouvoir du PLQ, jeudi dernier. Si ce budget signe le retour à l’équilibre budgétaire, cela semble se faire au détriment des systèmes d’éducation et de santé. Des annonces qui suscitent angoisse et colère dans le milieu universitaire. Du côté de l’Université Laval, l’établissement a « tiré l’alarme » d’urgence lors de l’annonce des prochaines compressions que devra subir l’institution. La direction estime que cette orientation budgétaire lui enlèvera 11 millions de dollars dans son budget, ce qui s’ajoute aux coupes de 42 millions de dollars que l’Université a subies au cours des neuf derniers mois. Bien que les conséquences précises de ces nouvelles compressions n’aient pas encore été dévoilées, il est possible que celles-ci aient des retombées sur les services offerts aux étudiants, sur le salaire des employés de l’Université, sur l’augmentation des fusions de sections et sur ...

Lire la suite →