La coupe Vanier au Peps?

Le Sport universitaire canadien (SIC) a annoncé, vendredi dernier, que la décision concernant l’attribution de la ville-hôte de la Coupe Vanier 2009 serait remise à une date ultérieure. Alors que la décision finale devait être prise aujourd’hui, le SIC se donne une semaine de plus pour réfléchir, étant donné les nombreuses candidatures de dernière minute. En effet, à la suite de l’Université Laval, d’autres organisations se sont manifestées. Saint Mary’s (2009 et 2010), Western (2010 seulement), Calgary (2010) et MRX, une entreprise en marketing du sport, ont tous déposé leur proposition dans les derniers jours. Au départ peu enclin à proposer ses infrastructures pour accueillir un tel évènement, le Rouge et Or est passé outre les lacunes techniques de son site (pas d’éclairage et pas de galerie de presse digne de ce nom) pour se proposer à la vue du faible intérêt suscité par l’appel d’offres du SIC. Aujourd’hui la ...

Lire la suite →

Connaître les étudiants-athlètes du Rouge et Or

Cette année encore, l’équipe féminine de basketball connaît un excellent début de saison. Son succès est attribué, en bonne partie, à la vétérante de quatrième année, Myriam Lamarre. En effet, la capitaine du Rouge et Or apporte la stabilité et la confiance dont sa jeune équipe a besoin. Ses coéquipières et elle ont pour objectif une participation au championnat canadien au terme de la saison. Myriam Lamarre a eu la piqûre du basketball à l’école primaire, où elle portait les couleurs des Dragons des Grandes-Marées. Les entraîneurs ont remarqué ses qualités athlétiques et l’ont incitée à faire le saut. Par la suite, elle a connu beaucoup de succès avec le Blizzard du Séminaire St-François où elle a, entre autres, remporté deux championnats provinciaux. L’ailière lavalloise a de plus été nommée joueuse la plus utile du circuit AAA à ses trois dernières années du secondaire. Après avoir joué trois ans pour ...

Lire la suite →

Être ou ne pas être goone

S’il y a un rôle dans la Ligue nationale de hockey (LNH) qui n’est pas évident, c’est bien celui de goone. Leur seule présence physique est censée faire respecter leur équipe dans la ligue, mais pourtant, les batailleurs le sont souvent par dépit. Le plus célèbre d’entre eux, Georges Laraque, l’affirmait lors des entrevues en début de saison : il se bat parce qu’il n’a pas le choix et s’il veut rester dans la ligue, c’est sa seule solution. Quelle position pourrait être plus ingrate que celle-ci? Obligés d’embarquer sur la glace pour se battre, les goones sont les premières victimes des nouveaux règlements post-lock-out, plus sévères à l’égard des instigateurs de batailles. Laraque expliquait aux journalistes, après que Komisarek se soit blessé en se battant avec Lucic, des Bruins de Boston, qu’avec les nouvelles règles, «On doit envoyer un fax à son adversaire, si on ne veut pas être suspendu». ...

Lire la suite →

Un repos bienvenu

L’entraîneure-chef de l’équipe féminine, Linda Marquis, a fait remarquer que la fatigue accumulée depuis le début de la saison a entraîné plusieurs erreurs dans cette partie. «En première demie, on leur a fait des cadeaux. On leur a donné 11 rebonds offensifs, on ne donne même pas ça dans un match [habituellement]», a-t-elle fait remarquer. En effet, les filles ont tardé à mettre la machine en marche et elles tiraient de l’arrière 18-14 à la fin du premier quart. Elles ont eu du mal à marquer à l’intérieur en plus d’éprouver des difficultés à la ligne de trois points. Elles ont néanmoins retraité au vestiaire avec une mince avance de 33-30 à la demie. Au retour de la pause, les filles ont explosé à l’attaque pour se creuser une avance de 14 points. Des passes de la recrue Chanelle St-Amour «dignent des ligues majeures», selon Mme Marquis, ont été l’étincelle ...

Lire la suite →

Et si on achetait Noël ?

La Nativité approche à grands pas. Préparez-vous chrétiens à recevoir l’enfant de Dieu. Dans quel délire suis-je encore plongée? Aucun. N’est-ce pas dans l’espoir de réanimer ce pictural de la crèche, de rappeler ces offrandes d’or, de myrrhe et d’encens que vous vous échevelez dans une course aux présents, sans tenir compte de celui-ci? Ah non? Alors quoi? Vous ne savez plus? Habitude? Il serait peut-être temps de se poser un peu et de revoir nos motivations. Voici donc quelques suggestions afin de repasser les mauvais plis mercantiles du temps des fêtes : - À la fin de l’exténuante course aux prestiges universitaires, obligez-vous à prendre quelques rotations solaires de quiétude, afin de retrouver le rythme normal de vos battements cardiaques. La majorité d’entre nous devons contribuer au roulement monétaire de notre économie en chute d’escalier afin de garnir de beurre sans sel notre pain quotidien, certes, mais la mise en ...

Lire la suite →

Cultive-toi cinq fois!

1. Un tour au cirque La plus récente production du Cirque Éloize, originaire des Îles-de-la-Madeleine, se pointe le nez à la Salle Albert-Rousseau du 2 au 4 janvier. Après le succès de Rain, c’est au tour de Nebbia – qui signifie «brouillard», en italien –, de l’auteur et metteur en scène Daniele Finzi Pasca, de tenter de charmer les foules de la capitale. 2. Folklore pop Fort d’un récent album en poche qui a reçu les éloges du public et de la critique, Mes Aïeux et son folklore seront de la partie les 22 et 23 décembre au Grand Théâtre de Québec. Armé des nouveautés de La ligne orange, le groupe devrait réussir à faire penser, réagir, réfléchir et… giguer la foule! 3. Voir Andy Warhol Mesdames et messieurs, prenez, s’il vous plait, une journée pour vous exporter vers la métropole question d’apprécier l’exposition Warhol Live, la musique et la ...

Lire la suite →

Rabaska au grand écran

«Les mouvements citoyens sont essentiels à la démocratie.» C’est avec cette conviction que Magnus Isacsson s’intéresse, en 2004, au commencement d’une longue lutte des habitants de Beaumont, Lévis et de l’Île d’Orléans contre le projet Rabaska, qui vise à instaurer un port méthanier aux abords du fleuve Saint-Laurent, plus précisément sur la Rive-Sud de Québec. Son documentaire explique la lutte de la population, menée depuis près de quatre ans contre cette possibilité, et celle des promoteurs. Avec un regard humain et subjectif, Magnus exprime le point de vue d’une collectivité et celui de tous les habitants de la planète dans le contexte mondial actuel des changements climatiques. Le documentaire questionne grandement sur l’intégrité de la démocratie québécoise. Magnus Isacsson affirme que la démocratie est plutôt bien développée au Québec, mais qu’il y a encore des problèmes évidents au niveau du processus démocratique et surtout au niveau municipal, comme le démontre ...

Lire la suite →

Hugues de Bergerac

«C’est un texte magnifique, une des plus belles histoires d’amour, et bien que ce soit écrit en alexandrins, ce n’est pas poussiéreux du tout. Au contraire, c’est une langue qui rebondit; les vers sont souvent partagés, divisés entre les personnages», affirme d’entrée de jeu Hugues Frenette, au sujet de Cyrano de Bergerac d’Edmond Rostand, écrite en 1897. Le défi était «costaud» pour ce comédien de 35 ans. «C’est un des rôles les plus exigeants de la dramaturgie, dit-il. Les gens me disaient d’en prendre soin, ce qui n’était pas tant une mise en garde, mais plutôt une façon de dire : “On a envie d’assister à un Cyrano qui va nous conquérir”.» Cyrano, l’homme Pour aborder le personnage, Hugues Frenette a donc essayé de trouver en Cyrano l’humain, le type ordinaire. «C’est une figure emblématique d’une telle prestance; au lieu d’essayer de l’atteindre, je l’ai ramené à moi le plus possible, ...

Lire la suite →

Suggestion DC

La jeune formation australienne Pivot a récemment fait paraître son second opus, mais son premier sur l’étiquette de l’heure, Warp Records. Puisant ses influences dans la musique d’une pléthore de formations toutes aussi diverses les unes que les autres (Vangelis, Arcade Fire, Aphex Twin, Lightning Bolt, Kraftwerk, Talking Heads, etc.), Pivot réussit tout de même à se confectionner un son qui lui est propre et qui cadre bien dans l’esthétique warpienne. Parfois planant, au bord du shoegaze, parfois électro/math-rock, parfois lourd et glauque, le son de O Soundtrack My Heart est riche en textures puisées dans les années 1980 et modernisées. Le fait que l’album soit réalisé par John McEntire, le mastermind de la formation Tortoise, contribue à diversifier encore davantage les sonorités développées ici.   Après une courte et minimaliste introduction enchaîne immédiatement une des pièces les plus marquantes et réussies de l’album, «In The Blood», où se reconnaissent ...

Lire la suite →

Critique DC

Même si on n’est pas spontanément porté sur le tricot et le xylophone, c’est toujours plaisant de trouver un album qui donne envie de faire du sucre à la crème et d’écouter Ciné-cadeau, enveloppé dans une grosse doudou. Au lieu de nous taper sur les nerfs avec des classiques usés, jazzés ou chantés avec des voix de schtroumpfs, Tricot Machine nous offre un CD mélodique et touchant dans un livre cartonné. Les paroles de la chanson «25 décembre», illustrées par les collages de feutrine de Catherine Leduc, membre féminin du duo, composent le petit livre qui incitera tous les grands enfants de ce monde allergiques aux MP3 à acheter l’album (dont trois chansons sur huit sont sur la page My Space du groupe). Le texte seul semble un peu mince, mais sur musique (ou en brico), c’est doux comme tout ! Tristounet, presque mélancolique, on y parle de deuil, de ...

Lire la suite →